Langues de Guyane

Vannerie et Mathématiques

Dans le sud guyanais, enseignants et parents d’élèves partagent souvent la même opinion, pour ne pas dire le même préjugé :

Il existerait une frontière étanche entre un savoir scolaire (dont on élaborerait exclusivement la construction à l’école) et un savoir familial.

Pourquoi, à l’instar du mathématicien Paulus GERDES, ne pas partir de l’hypothèse opposée ?

Les mathématiques avec ses techniques et ses vérités constituent certes un produit culturel mais elles n’en sont pas moins une activité universelle, pan-humaine2.

A ce titre, il est non seulement possible d’aménager des passerelles entre mathématique scolaire et mathématique ‘locale’ mais on peut même tirer parti de leurs fonctions éducatives, scientifiques et artistiques.

SOMMAIRE

  • Les mathématiques : nouveau domaine de recherche pédagogique
  • Points à mailles ajourées
  • Quelques motifs simples
  • Un peu moins simples…
  • Animaux
  • Carreaux et croix
  • Chenilles
  • Procédés géométriques de mise en valeur
  • Positif / Négatif
  • Variantes autour d’un même motif
  • Simple / Compliqué
  • Poissons et oiseaux
  • Autres motifs divers
  • Motifs d’ailleurs
  • Motifs inventés
  • Indiens et école en Guyane
  • Un demi-siècle d’école dans le sud guyanais : quel bilan ?
  • La vannerie chez les Amérindiens de l’est du plateau des Guyanes
Télécharger cet article : Enregistrer au format PDF

©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales